​MADEMOISELLE PRIVÉ | UN PONT ENTRE MODERNITÉ ET TRADITION

L’exposition « Mademoiselle Privé » a débuté le 13 octobre à la Saatchi Gallery de Londres​. ​
Une rétrospective vue à travers l’œil de Karl Lagerfeld retraçant les grandes années de Coco Chanel, entre collections de haute couture, de haute joaillerie et histoire du célèbre et emblématique parfum N°5.
Une exposition aussi étonnante que passionnante qui explore de manière ludique l’univers fascinant de la maison Chanel. La scénographie est telle que le parcours présente avec justesse et intelligence les totems fétiches de Gabrielle ainsi q’un hommage aux petites mains sans oublier une galerie de portraits de 17 actrices, top-modèles et amies de la maison photographiées par Karl Lagerfeld.De la salle des machines à sous du défilé haute couture automne-hiver 2015, au jardin à la française du XVIIIe siècle réinterprété version 2015 ainsi qu’aux robes haute couture toutes en transparence et traversées de néons, l’exposition riche en surprises s’inspire de la personnalité charismatique et de l’esprit irrévérencieux de Mademoiselle Chanel et de Karl Lagerfeld.

Le parcours s’ouvre sur un jardin contemporain à l’anglaise créé par les architectes paysagistes britanniques Harry et David Rich. Puis, au rez-de-chaussée, le visiteur pénètre dans un espace qui évoque l’appartement de Gabrielle Chanel. La première pièce présente des lieux emblématiques comme le 31 rue Cambon et la Place Vendôme.

La pièce suivante est un hommage au diamant, pierre favorite de la Grande Mademoiselle.
Puis voici les totems évoquant les codes, symboles et icônes de Chanel créés par Gabrielle et perpétués par Karl .Dans la cinquième pièce, le « laboratoire N°5 » met en lumière l’alchimie de la composition mystérieuse du parfum N°5.​

​Au premier étage, on peut découvrir les rééditions complètes de la collection de haute joaillerie 1932 intitulée “Bijoux de Diamants”, avec des pièces de haute couture créées tout spécialement pour l’événement.

​Enfin, le parcours se termine par une vision contemporaine du jardin à la française du XVIIIe siècle s’inspirant du double “C” entrelacé de la Maison. L’exposition imaginée comme un voyage au cœur de la création est une expérience unique emprunte d’audace, de liberté et d’innovation.

« Mademoiselle Privé »​ ​jusqu’au 1er novembre 2015​.
Saatchi Gallery – Duke of York’s HQ – King’s Road – London SW3 4RY