DRIES VAN NOTEN | ARMÉE PSYCHÉDÉLIQUE

Dries Van Noten a présenté sa collection homme automne-hiver 2016/2017 dans ce lieu emprunt de rêve et de magie qu’abrite la scène de l’Opéra Garnier. Un lieu sous acide où l’élégance et le néo-punk se mélangent à l’attitude cool d’un beatnik militaire.
 a
Avec des imprimés inspirés de l’oeuvre du graphiste Wes Wilson, connu pour ses posters psychédéliques dans le San Francisco de la fin des années 1960, l’esprit du mouvement hippie post-Vietnam est la colonne vertébrale de cette collection.
 a
Les vêtements se superposent et les jupes s’additionnent aux pantalons. Les écussons se modernisent et un serpent se love sur une chemise tout comme quelques imprimés asiatiques. Les cols en fourrure et les broderies dorées viennent rehausser des blousons teddy ou des manteaux à double boutonnage. Le créateur belge a voulu habiller une « armée de l’amour ».
 a
Une mise en scène incroyable pour une collection forte et masculine mêlée à une douceur romantique.
 a
Dries_Van_Noten_0 Dries_Van_Noten_1 Dries_Van_Noten_2 Dries_Van_Noten_3 Dries_Van_Noten_4 Dries_Van_Noten_5 Dries_Van_Noten_6 Dries_Van_Noten_7 Dries_Van_Noten_8 Dries_Van_Noten_9 Dries_Van_Noten_10
Images : Nicolas Danhier et Dries Van Noten bureau de presse