MARIE RIME | BAS LES MASQUES

Âgée de 27 ans, Marie Rime est une jeune photographe et artiste plasticienne suisse. En 2014, elle obtient son diplôme de photographie à l’École Cantonale d’Art de Lausanne et reçoit, la même année, le prix du public et le prix de la ville de Hyères lors du 29ème Festival International de Mode et de Photographie. Son travail mêlant art plastique et photographie, s’articule autour de la notion d’identité et d’ornements ethniques.

Les compositions géométriques et colorées sont la signature de cette photographe de talent. Dans sa série intitulée « Armures », Marie Rime représente des femmes en costumes de guerrier. Elle réalise ces armures avec des objets anodins qu’elle assemble afin de donner cette impression de costumes traditionnels. Ces portraits sont le point de départ d’une réflexion sur la relation entre pouvoir, guerre et ornement. Ces femmes perdent leur identité et deviennent le support de leur vêtement.
La série baptisée « Masques » aborde le thème et la relation entre des joueurs d’une même partie. Composés à l’aide de cartes à jouer, de pions d’échec, de pièces de puzzle ou encore de billets de Monopoly, ces masques inspirés de l’art tribal expriment la fascination de l’artiste pour les mécanismes d’influence, de séduction ou encore d’intimidation entre joueurs.

Enfin, la série appelée « Symétrie de Pouvoir », est une réflexion sur la question du pouvoir. L’utilisation de papillons est justifiée par leur caractéristique d’éléments naturellement symétriques. Ils se retrouvent peints et superposés sur chaque portrait. Le travail de Marie Rime, d’une grande maîtrise plastique, transcende et réinvente de manière contemporaine les codes traditionnels de l’imagerie tribale.

Marie_Rime_1 Marie_Rime_2 Marie_Rime_3 Marie_Rime_4 Marie_Rime_5
www.marierime.ch