MELANIE BONAJO | LE BONDAGE DÉCALÉ

Mélanie Bonajo est l’une des figures les plus importantes de la nouvelle photographie hollandaise. Le thème principal qui traverse toute son œuvre, quel que soit le médium choisi, est le corps féminin et la manière dont il se définit lui-même. Elle fut d’abord reconnue par sa série à la fois signifiante et faussement comique Furniture Bondage. Ses modèles nus étaient alors attachés à des éléments de mobilier.
Lors d’une de ses ruptures elle a anticipé la mode des selfies en se prenant en photo lorsqu’elle se vidait de ses larmes lors de ses crises de souffrance. Par la suite, à chaque fois qu’elle sentait les larmes lui monter aux yeux, elle attrapait son appareil photo et capturait une image d’elle-même en guise de thérapie. En prenant sa rupture comme sujet, elle touche ainsi aux thèmes universels du deuil et de la souffrance quotidienne.