WHITE SPIRIT | UNE CRÉATION AU MUSÉE DU QUAI BRANLY

Du vendredi 6 au dimanche 15 novembre, se tient au Théâtre Claude Lévi-Strauss, la représentation de White Spirit. Cette performance visuelle associe danses et chants traditionnels syriens au street art calligraphique.

Vêtus de longues robes blanches, deux danseurs tournoient sur eux-même au rythme de chants traditionnels et de variations de lumières raffinées à la manière des derviches tourneurs. Les ombres au sol sont captivantes et les danseurs maintiennent leur rotation frénétique pendant plusieurs minutes. Seuls leurs bras et leurs mains bougent, prenant des poses étrangement féminines, délicates et presque éditoriales.

La première partie peut sembler un peu longue mais elle s’avère nécessaire pour que les danseurs entrent en transe. La tension monte ensuite crescendo, jusqu’à ce que l’artiste plasticien, Shoof, fasse son apparition pour orner de calligraphies arabes des vitres rétroéclairées.

Le grand final révèle alors, à la lumière noire, que toute la scénographie est recouverte d’un lettrage blanc minutieusement étudié, mettant ainsi en valeur la rotation des danseurs.

Un spectacle impressionnant de concentration et de poésie.​

white_spirit_2 white_spirit_3 white_spirit_4 white_spirit_5

www.quaibranly.fr